Logo d'A l'état Brut

LE PISÉ

De la terre battue dans un coffrage... Une technique d'une simplicité extrême à redécouvrir.

Des murs... en terre battue!

Le pisé est une technique de construction ancienne dans les régions peu fournies en pierres. La terre, légèrement humide, est battue dans un coffrage mobile qui est déplacé sur le mur au fur et à mesure de son avancement. En France, la technique est typique de la région lyonnaise.
Il existe une autre technique, plus rustique, utilisée notamment en Bretagne : la bauge. Ici pas de coffrage : la terre est entassée, puis on donne sa forme au mur en le taillant avec un outil spécial.

Une résistance insoupçonnée

Contrairement aux idées reçues, les murs en pisé ou apparentés ont une excellente durée de vie. Certaines précautions doivent être prises cependant : un pied de mur en terre ne supporterait pas longtemps d'être exposé aux projections d'eau par temps de pluie, il se creuserait sur la face exposée, jusqu'à s'écrouler... Une fondation et un soubassement en pierre suffisent à éviter ce problème.

Un matériau simple, abondant et esthétique

La terre est un matériau extrêmement flexible, le tout étant d'avoir à disposition une terre suffissament argileuse et cohérente. Si elle est trop argileuse, elle peut être amendée, mais on ne peut pas utiliser une terre végétale ou trop pulvérulente.
Côté esthétique, la terre se joue de couleurs, et s'intègre facilement dans n'importe quel environnement.

Osez les murs en terre

Pourquoi ne pas envisager un mur en pisé? D'autres l'ont fait, la technique connait un fort dévellopement en Australie où elle est même utilisée pour faire des murs porteurs dans des gros projets architecturaux. Il y a dans la région de Bogota en Colombie de nombreux murs de clôture en pisé, l'endroit est pourtant exposé à de fortes pluie une bonne partie de l'année... Sans parler du patrimoine en pisé que l'on trouve en France!

Retour à la page Techniques