Logo d'A l'état Brut

PIERRE DE TAILLE

La pierre peut être taillée à différents degrés, du simple dégrossi d'une pierre brute à la réalisation de moulures complexes. Petite mise au point sur le rôle des différents corps de métiers.

Les compétences du maçon : de la pierre brute au chaînage d'angle

Le maçon qui travaille la pierre est amené régulièrement à tailler la pierre. On peut maçonner des murs, ou réaliser des ouvrage en pierre sèche avec une pierre brute, utilisée sans retouche, mais la plupart du temps il faut redresser le parement, optimiser les faces de pose, ou raccourcir un peu la pierre.
Il arrive aussi que l'on doive tailler des pierres d'angle, des jambages ou des linteaux, qui demande un peu plus de savoir faire, mais le maçon n'est pas un tailleur de pierres à proprement parler, et ses compétences se limitent souvent à du bâti rural.
Les maçons qui travaillent sur les chantiers de monuments historiques s'occupent de la pose, du sablage, du rejointoiement et des enduits.
Ces tâches se font avec un outillage simple, généralement une simple massette à bords tranchants ou un têtu, quelques burins au tungstène : aiguille, ciseau, chasse, et parfois un taillant ou une boucharde.

Les compétences du tailleur de pierre : dessiner, tracer, tailler et réaliser une finition

Le travail du tailleur de pierres est très différent. Il travaille le plus souvent en atelier et taille des pierres de formes parfois complexe. Il travaille sur plan et reporte les mesures sur le bloc avant de le dégrossir, puis de traiter les faces visibles selon diverses méthodes de finition : bouchardage, layage...
Sur chantier il corrige les défauts de taille, répare les trous et les éclats en réalisant des "bouchons".
Son outillage se compose aujourd'hui de scies à pierre à commandes numériques, et d'outillage manuel : disqueuses avec disques à tronçonner et à poncer, pistolet pneumatique (appelé courament "pétard" ou "FK", du nom de la marque) avec ses différents burins : aiguilles, bouchardes, gradines, ciseaux, etc...
Ses compétences trouvent leur utilité dans la réalisation des façades et des éléments décoratifs des vieux immeubles ou des monuments en milieu citadin.

Les compétences du sculpteur

Le sculpteur quand à lui s'occupe de la restauration des statues et des éléments décoratifs très élaborés. C'est un métier qui demande des compétences totalement différentes, notament une capacité à penser en 3 dimensions.
Le sculpteur utilise plus ou moins les mêmes outils que le tailleur de pierre, mais travaille plus souvent à la main ou au "cuturi" qui apporte plus de précision. Se outils de mesure sont aussi très différents car il ne s'agit pas là de tracer des lignes droites mais de restituer des volumes.

Je vous renvoie vers l'article de Wikipédia pour plus d'infos.

Et A L'ETAT BRUT dans tout ça?

De par mon expérience en restauration de monuments, et de par ma formation, je suis à même de réaliser des éléments comme des encadrements, des voûtes en plein cintre ou en anse de panier, des plates bandes (voir photo), des pierres d'angles... Et de restaurer tout élément réalisé en pierre de taille : pose, réalisation de bouchons, relevé et taille à petite échelle, en plus de mes compétences de maçonnerie de pierres.

Retour à la page Techniques