Logo d'A l'état Brut

CHAUX HYDRAULIQUE ET CHAUX AÉRIENNE

Matériau incontournable, la chaux accompagne l'activité de l'homme depuis des millénaires. De l'architecture à la chimie en passant par la sidérurgie, nombreuses en sont les utilisations, découvrez les caractéristiques de la chaux utilisée dans le bâtiment.

Fabrication de la chaux

A propos de la chaux, il faut savoir qu'elle est fabriquée à partir de calcaire.
En cuisant le calcaire dans un four à chaux (plus de 1000°C), on obtient de la chaux vive. A la sortie du four la chaux vive se présente toujours sous forme de pierres, mais ces pierres sont extrêmement réactives. Lorsqu'elles sont mouillées, elles gonflent et éclatent pour se tranformer en poudre ou en pâte, selon la quantité d'eau.

Les chaux se classent en deux familles : les chaux aériennes (CL) et les chaux hydrauliques (NHL).

La chaux aérienne ou chaux grasse

Les chaux aériennes sont obtenues à partir d'un calcaire très pur. Elles font leur prise en réagissant chimiquement avec le C02 présent dans l'air, et peuvent donc se conserver dans l'eau sous forme de pâte pendant des années. On les trouve sous forme de poudre ou de pâte. Les chaux aériennes en pâtes sont de bien meilleure qualité et se conservent plus longtemps car elles sont maintenues à l'abri de l'air. Elles présentent une grande plasticité et sont très agréables à travailler. Il faut cependant tenir compte des délais de prise qui peuvent être très longs.

La chaux hydraulique

Les chaux hydrauliques sont faites à partir d'un calcaire impur (la marne), contenant des argiles. Comme les chaux aériennes, une partie de leur prise se fait à l'air, mais du fait de la présence d'argiles, d'autres réactions chimiques ont lieu en présence d'eau. Cela confère à la chaux hydraulique une plus grande résistance mécanique, rend possible la prise en milieu humide, et réduit considérablement les temps de prise.
Les chaux hydrauliques ne se trouvent par conséquent que sous forme de poudre.

Le béton romain

Nos ancêtres les romains ont inventé bien des choses... dont le béton romain. Ils se sont rendus compte en effet que d'inclure des morceaux de brique et de la brique pilée dans un mortier à la chaux permettait d'obtenir un mortier avec de nouvelles caractéristiques : la prise est accélérée, le mortier est plus résistant peut être utilisé en milieu humide...

La chaux de Marrakech

La chaux utilisée pour le tadelakt, la chaux de Marrakech, est aussi une chaux aérienne, mais très différente des chaux que l'on peut trouver en France. Cuite et éteinte artisanalement, elle est beaucoup plus grossière, et contient encore des petites impuretés, des particules de chaux vive, qui la rendent très particulière à travailler.

Quelle chaux utiliser?

Le choix de la chaux se fait en fonction du type de travaux, de la nature du support, des délais dont on dispose, etc...
La chaux hydraulique présente une meilleure résistance à l'humidité que la chaux aérienne et du fait de sa prise en milieu humide elle peut être appliquée en couches épaisses (jusqu'à 4cm). On l'utilise pour bâtir, enduire les pieds de murs plus exposés par temps de pluie, réaliser des gobetis et corps d'enduits, réaliser des joints, maçonner des piles de pont, faire des bétons de chaux...
La chaux aérienne sert à réaliser des corps d'enduits (max 2cm d'épaisseur, si l'on ne veut pas attendre plusieurs mois avant de pouvoir faire la couche de finition!), des couches de finition, des moulures, des badigeons, les enduits qui servent de support pour les fresques et les enduits fins comme le stuc.

Retour à la page Techniques